Fiona Cameron

Exposer pour l’habitabilité de la Terre : concevoir des écologies climatiques plus qu’humaines et autres qu’humaines

mar 27 avril 2021​, 12:30

En ligne en direct sur notre chaîne Twitch

Ouvert à toutes et tous sans réservation. Pour poser des questions lors la conférence la création d’un compte Twitch est nécessaire

En anglais

Cette présentation entend reprendre les récits sur le changement climatique dans les expositions, et ce à la lumière des liens repensés entre la modernité et la nature, suite à l’émergence de formats écologiques de pensée et d’action ainsi qu’à celle du posthumanisme critique. Elle s’appuiera sur l’exposition Atmosphere : Exploring Climate Science au Science Museum de Londres qui illustre comment on pourrait élaborer des récits sur le changement climatique et reconcevoir autrement les collections pour évoquer une manière plus qu’humaine de penser et d’agir dans le monde.

Le choix de s’attacher au récit d’une exposition sur le changement climatique s’explique, d’une part, par l’indéniable pouvoir persuasif des musées en tant que dispositifs pédagogiques faisant autorité et, d’autre part, par l’opportunité d’explorer la logique qui sous-tend notre interface avec le monde non-humain. La position d’autorité du musée en tant que source d’information fiable sur le changement climatique, juste après les institutions de recherche scientifique, souligne le rôle important que le musée et autres institutions comparables peuvent jouer dans l’élaboration de nouveaux récits sur ce changement et, plus généralement, sur les questions environnementales.

La position d’autorité du musée en tant que source d’information fiable sur le changement climatique, juste après les institutions de recherche scientifique, souligne le rôle important que le musée et autres institutions comparables peuvent jouer dans l’élaboration de nouveaux récits sur ce changement et, plus généralement, sur les questions environnementales.

Ce cinquième et dernier volet de la série de conférences Faire et défaire l’exposition – Penser des pratiques responsables en temps de crise planétaire sera diffusée en live sur notre chaine Twitch puis fera l’objet d’une publication sur la plateforme féministe de recherche en design politique Futuress.org

Tout le programme, ici

éléments biographiques

FIONA CAMERON
Dr Fiona Cameron est chargée de recherche à l’université de Western Sydney, UER Culture et Société. Universitaire et activiste, elle est une penseuse de premier plan dans les études sur le patrimoine muséal et numérique, et se consacre avec passion à soutenir les musées dans le déploiement de tout leur potentiel au sein de la société contemporaine. Cameron a joué un rôle pionnier dans le développement des études sur le patrimoine culturel numérique en favorisant son encadrement théorique et en suscitant des réformes dans les pratiques de conservation. Elle a contribué à faire évoluer la pensée muséale à partir des concepts modernes vers des enseignements matérialistes et écologiques, et à mener des recherches innovantes sur le rôle et l’organisation des musées en lien avec des thèmes controversés et les politiques influençant la gouvernance du changement climatique. Cameron a obtenu 8 subventions de l’Australian Research Council, 11 subventions internationales, 13 bourses et elle a publié 83 livres et articles chez de grands éditeurs. Son travail est inspiré par l’humanisme environnemental, le posthumanisme, l’humanisme numérique, l’écologie des médias, la complexité et les formes de pensée ontologiques.

Partenaires

Coproduction : CCS et Futuress.org