Ramaya Tegegne

Wet Paint

mar 27 avril 2021​, 20:00

En ligne en direct sur notre chaîne Twitch

Ouvert à toutes et tous sans réservation. Pour poser des questions lors la conférence la création d’un compte Twitch est nécessaire

En anglais

« Les contextes artistiques en tant que tels (galeries, musées, performances, situations) fonctionnent pour moi de moins en moins ; ils sont submergés, infiltrés par des lambeaux d’autres structures en désintégration : politiques, sociales, psychologiques, économiques. Ils préservent l’illusion d’une situation identifiable et isolée, et donc d’un ensemble de réponses préstandardisées. Ils préparent le public à être catalysé, rendant ainsi impossible la catalyse réelle. » Adrian Piper, à propos de comment elle s’est mise travailler en dehors du « white cube ».

En effet, comment continuer à évoluer au sein d’organisations et institutions culturelles toujours plus désireuses d’aborder de manière critique les questions touchant à nos identités ou nos luttes, alors que ces mêmes organisations et institutions se braquent dès que nous interrogeons leur propre comportement face à ces questions-là précisément ? Voulons-nous encore les affronter pour nous faire une place dans un domaine qui n’a tout simplement « pas été construit pour nous accueillir », selon les mots de Sara Ahmed ? Quels sont les systèmes en place qui permettent ce genre de débats ?

Ce quatrième volet de la série de conférences Faire et défaire l’exposition – Penser des pratiques responsables en temps de crise planétaire sera diffusée en live sur notre chaine Twitch puis fera l’objet d’une publication sur la plateforme féministe de recherche en design politique Futuress.org

Tout le programme, ici

éléments biographiques

RAMAYA TEGEGNE
Ramaya Tegegne est une artiste et organisatrice culturelle basée à Genève. Son travail met en lumière les relations vécues, les récits, la sélection et les conditions de production de l’art et de la culture dans le contexte actuel. Ce faisant, elle aspire à revaloriser les pratiques collectives et la conversation. Ses expositions personnelles ont été accueillies au Künstlerhaus de Stuttgart, à l’Istituto Svizzero de Milan, au Ludlow 38 de New York, au Kevin Space de Vienne, à la Galerie Maria Bernheim de Zurich et à la Fri Art Kunsthalle de Fribourg. Ses performances ont été présentées récemment au Théâtre de l’Usine à Genève, au KW à Berlin, à la Kunsthalle de Bâle, à l’Arsenic à Lausanne, à la Kunsthalle de Berne, à la Gessnerallee à Zurich pour les Swiss Performance Art Awards, à Gasworks à Londres, au Swiss Institute à New York et au Pavillon Schinkel à Berlin. En 2017, elle a lancé la campagne « Wages For Wages Against » pour la juste rémunération des artistes. En 2016, elle a cofondé la librairie d’art et de pensée critique La Dispersion à Genève.

Partenaires

Coproduction : CCS et Futuress.org