<p>Plaistow / Photo : Simon Letellier pour le CCS</p> — © Centre culturel suisse. Paris

Plaistow

Carte blanche au label Two Gentlemen

Depuis 2000, le label de Sophie Hunger, d’Erik Truffaz et des Young Gods contribue à l’essor de la scène poprock suisse.

Plaistow est un trio (piano, basse, batterie) mais revisité de fond en comble, qui s’affranchit de toute contrainte stylistique - la musique du groupe étant en contante évolution. Formé en 2007 à Genève, Plaistow a depuis donné une centaine de concerts (Suisse, France, Russie, Allemagne, Maroc, Moyen-Orient…) et publié 5 disques. Lacrimosa, titre du dernier album, rappelle que Johann Bourquenez, Vincent Ruiz et Cyril Bondi ont composé un requiem à leur manière. Ici on fait le deuil de la mélodie au profit d’un lent crescendo, d’une transe minimale, évoluant de la nostalgie à l’apaisement. Comme les précédents, ce disque est téléchargeable gratuitement sur internet. Lacrimosa présente deux nouvelles pièces d’une vingtaine de minutes chacune. La couleur générale est à la croisée du minimalisme (Steve Reich) et de rythmiques électroniques (Dub, Trip-Hop, Drum’n’Bass - Massive Attack ) avec un son plus Rock que les précédentes productions. Après trois ans et plusieurs collaborations avec les ingénieurs du son Renaud Millet-Lacombe (prises de son & mix) et Philippe Teissier Du Cros (mastering), le son du trio est plus mature, plus conscient, plus maitrisé.