<p>“Trivial Killer” d’Isabelle Vossart (ÉCAL) / Capture vidéo</p>

La Fémis / Écal

Courts métrages

La fémis (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son à Paris) et le département cinéma de l’ÉCAL collaborent étroitement pour la réalisation de courts métrages. Le département cinéma de l’Écal accueille régulièrement des élèves monteurs et «images» de La fémis.

La fémis assure un enseignement technique, artistique et culturel consacré aux métiers du cinéma et de l'audiovisuel. Héritier de l'IDHEC, qui a formé de 1945 à 1983 plusieurs générations de réalisateurs et de techniciens du cinéma et de la télévision, français ou étrangers. La fémis a été creée en 1984. Depuis 1998, La fémis est un établissement public à caractère industriel et commercial, qui dépend du ministre de la Culture et de la communication. L'école exerce ses missions dans quatre domaines privilégiés: la formation initiale et continue, la coopération avec les écoles et les établissements d'enseignement de l'audiovisuel à l'étranger, la promotion et la diffusion de documents réalisés notamment dans le cadre de l'activité pédagogique de l'établissement. La fémis travaille en partenariat avec la profession et les institutions du cinéma et de l'audiovisuel, présente les films de ses élves en France et à l'étranger.

<p>“Trivial Killer” d’Isabelle Vossart (ÉCAL) / Capture vidéo</p>

“Trivial Killer” d’Isabelle Vossart (ÉCAL) / Capture vidéo

— © Centre culturel suisse. Paris