<p>La troupe des des danseurs de Rudolf von Laban (à gauche sur la photo) / Photo : Johann Adam Meisenbach (carton de l’événement)</p>

Du coin de l'oeil

La Suisse de 1848 à 1998 - photochronique

Une exposition de la Fondation Suisse pour la Photographie et du Forum de l'histoire suisse / Musée national suisse.

Cette exposition de photographies s'inscrit dans le programme spécial du Centre Culturel Suisse sur le thème : « Artistes et mémoire citoyenne » pour les 150 ans de la Suisse moderne (1848-1998). 150 ans, 150 photos : une par année. « Fenêtres sur le temps », faits divers plutôt qu'événements historiques, les images présentées ici résument aussi l'évolution de la technique : des précieux daguerréotypes aux pièces rares d'artistes et de professionnels, en passant par la carte postale et la photo d'agence.

1839 est l'année où l'invention de la photographie est rendue publique. Neuf ans plus tard a lieu la fondation de l'Etat fédéral suisse. De tous les médias modernes la photographie reste le seul qui puisse nous offrir une documentation continue sur l'ensemble de la période allant de 1848 à aujourd'hui.
"Du coin de l'oeil" présente pour chaque année une photo qui a été prise quelque part en Suisse. Comment se reflète le passé de ce pays à travers la reproduction supposée fidèle de "l'objectif" ?

Plutôt que d'illustrer les événements qui ont fait bouger le monde, les photographies se focalisent sur des inconnus, héros et héroïnes du quotidien, sur les "petites nouvelles sensationnelles" apparemment insignifiantes, à l'ombre de la grande Histoire.

Chacune d'elle est une nouvelle fenêtre sur le passé. Un charme particulier réside dans le choix des images et dans leur succession ; elles racontent une histoire surprenante (et parfois déconcertante) de la Suisse. Une histoire où la réalité, mais aussi les points de vue, changent de manière dramatique

"Du coin de l'oeil" a reçu le soutien de la Confédération helvétique dans le cadre du jubilé du 150e anniversaire de l'État fédéral. La Fondation suisse pour la photographie et le Forum de l'histoire Suisse assument en commun la coproduction. Quelques parties du projet ont été réalisées en collaboration avec le Séminaire folklorique de l'Université de Zurich. L'exposition a été montrée à Schwyz et sera déplacée à Genève, Lugano et Zurich après sa station parisienne.
L'exposition est accompagnée d'un catalogue, publié par Offizin Verlag, à Zurich, édité par la Fondation suisse pour la Photographie et le Forum de l'histoire suisse / Musée national suisse. Avec des textes en français, italien et allemand de Mario König, Walter Leimgruber, Peter Pfrunder, Hans Peter Treichler.
332 pages, env. 200 illustrations en couleur et duplex, SFr. 78,-, prix d'exposition SFr. 58,-ISBN 3-907495-90-X

Les documents sélectionnés sont pour la plus grande part des tirages originaux d'époque, daguerréotypes, vues stéréoscopiques, etc… Ils proviennent des principaux musées suisses, de la Bibliothèque nationale suisse et des bibliothèques publiques cantonales, de fonds d'archives cantonales, d'institutions publiques et privées suisses, ainsi que de nombreux collectionneurs privés.

Pour l'année 1998, la 151e, une collaboration avec Keystone/Zurich, la plus grande agence photographique de Suisse, permettra de montrer sur un écran d'ordinateur aux visiteurs la "mémoire visuelle" proposée par l'agence aux rédactions des médias suisses par le biais du réseau internet, c'est-à-dire une sélection parmi 100 à 200 images digitales par jour fournies par son équipe de photographes. Un diaporama projeté dans les lieux mêmes d'exposition, permettra de développer certains des principaux thèmes abordés à travers les photographies.

(Retrouvez plus d'informations dans la brochure ci-dessous.)

<p>La troupe des des danseurs de Rudolf von Laban (à gauche sur la photo) / Photo : Johann Adam Meisenbach (carton de l’événement)</p>

La troupe des des danseurs de Rudolf von Laban (à gauche sur la photo) / Photo : Johann Adam Meisenbach (carton de l’événement)

— © Centre culturel suisse. Paris