Signes quotidiens

Le quotidien c'est bien

dim 19 juin–09 oct 2005
Alain Resnais Lecture autour du quotidien & Nicole Müller
Cet événement aborde le thème du quotidien - notre préoccupation de cette année - en présentant des objets, des images, des signes que nous utilisons ou côtoyons dans la sphère privée ou publique. Des éléments simples, banals, qui ne sont pas exceptionnels à priori, ni hors du commun, et qui peuvent faire partie de notre société de consommation ou de divertissement, mais aussi de la communication et …

Cet événement aborde le thème du quotidien - notre préoccupation de cette année - en présentant des objets, des images, des signes que nous utilisons ou côtoyons dans la sphère privée ou publique. Des éléments simples, banals, qui ne sont pas exceptionnels à priori, ni hors du commun, et qui peuvent faire partie de notre société de consommation ou de divertissement, mais aussi de la communication et du paraître. Dans chacun de ces domaines, il existe l’exception du produit haut de gamme, «high tech», ce qui est normal dans notre société capitaliste.

Tous ces éléments font plus ou moins partie de notre vie de tous les jours, sans que nous y apportions, en général, une attention particulière ou spécifique. Or, à certains moments, ils peuvent modifier nos habitudes, «l’atmosphère ambiante» ou le paysage urbain et donner un plus à l’existence. Ils peuvent aussi faciliter ou embellir notre vie par la beauté, l’efficacité, l’ingéniosité, l’utile et l’agréable et apporter la notion de différence. Certains éléments sont des supports indispensables à la communication ou pour rendre plus aisés et esthétiques les produits de consommation. Parallèlement, certains des ces produits tombent sous la loi du marché. Ces labels visibles par leurs logos sont, parfois, des signes incontournables de notre environnement.

Cet événement se veut une représentation non-exhaustive de «l’art de vivre et de communiquer», qui est l’un des éléments de l’une des facettes de l’art en général, qui nous interroge en permanence afin de nous permettre de prendre plus ou moins conscience de notre «quotidien» dans sa globalité.

Michel Ritter

dim 19 juin–09 oct 2005

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.