SpliTt / Christian Pahud

jeu 03 mars 2011, 20H
Rhys Chatham et Christian Pahud Pascal Rambert
La musique de SpliTt , groupe formé par Jacques Julien , Dominique Figarella et Hugues Reip , distille une profonde émotion, qui transcende les genres. Ces délicates ballades sudistes aux sonorités mates, ces airs tristes qui s’essayent à l’électrification pour énerver un coma de larmes, ces requiems composés par un Roy Orbison inquiet, toutes ces fanfares magnifiques d’exténuation, ces élégies rock …

La musique de SpliTt, groupe formé par Jacques Julien, Dominique Figarella et Hugues Reip, distille une profonde émotion, qui transcende les genres. Ces délicates ballades sudistes aux sonorités mates, ces airs tristes qui s’essayent à l’électrification pour énerver un coma de larmes, ces requiems composés par un Roy Orbison inquiet, toutes ces fanfares magnifiques d’exténuation, ces élégies rock qui ont peur du noir et font faire pipi au lit, ont une qualité rare qui ne lui est pas propre, mais qui caractérise la propension de quelques musiques à résonner mélancoliquement à certains détours de la vie. Jean-Yves Jouannais *

Christian Pahud organise son travail entre sa vie de musicien au sein de diverses formations (Honey for Petzi, Larytta) et d’autres pratiques artistiques comme la performance sonore et la vidéo. Il présente pour la première fois A new machine of love, une performance musicale qui revisite les expérimentations d’Erkki Kurenniemi, pionnier finlandais de la musique électronique (avec Amélie Gaulier et Céline Larrère).

Christian Pahud et Hugues Reip (SpliTt) participent à l’exposition Echoes.

* d’après Comme les tangos de Stalingrad de Jean-Yves Jouannais (Le Phare n° 7).

jeu 03 mars 2011, 20H

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.