Jean-Christophe Ammann

mené par Martine Béguin

ven 28 mai 2010, 20h00
Serge Michel et Paolo Woods Carte blanche à Parkett
Jean-Christophe Ammann est très certainement l’une des plus grandes figures de l’art contemporain de ces quarante dernières années. Depuis 1967, où il a été assistant de Harald Szeemann à la Kunsthalle de Berne, jusqu’en 2002, année où il quitte la direction du Museum für Moderne Kunst de Francfort, il n’a cessé d’activer sa curiosité pour les artistes de toutes …

Jean-Christophe Ammann est très certainement l’une des plus grandes figures de l’art contemporain de ces quarante dernières années. Depuis 1967, où il a été assistant de Harald Szeemann à la Kunsthalle de Berne, jusqu’en 2002, année où il quitte la direction du Museum für Moderne Kunst de Francfort, il n’a cessé d’activer sa curiosité pour les artistes de toutes générations et de transmettre son enthousiasme. De 1969 à 1977, il dirige le Kunstmuseum de Lucerne, puis la fameuse Kunsthalle de Bâle jusqu’en 1988, avant de mettre toute son énergie dans la construction du nouveau musée de Francfort. Il a dirigé ces institutions avec un engagement et une précision rares. En 1972, il co-organise la mythique Documenta 5.

Le Centre culturel suisse et Les Presses du réel publient En y regardant mieux, recueil d’écrits sur l’art de Jean-Christophe Ammann avec, entre autres, des textes sur Alighiero Boetti, Louise Bourgeois, Miriam Cahn, David Claerbout, Marlène Dumas, On Kawara, Markus Raetz, Pipilotti Rist, Rosemarie Trockel, Jeff Wall…

Martine Béguin est journaliste et directrice adjointe à la RSR – Espace 2

En partenariat avec Espace 2 et Les Inrockuptibles

ven 28 mai 2010, 20h00

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.