Fabrice Gorgerat

BachOwsky (2017, 70')

mar 06–09 févr 2018, 20h
Ludovic Balland Tiphanie Bovay-Klameth
« Bach me fait un bien fou, Bukowski aussi. Le premier n’est qu’aspiration au divin, l’autre se vautre dans un quotidien dont il extirpe une poésie crue, directe. Aussi je me demande s’il n’y aurait pas moyen de créer Mr. BachOwsky, un Frankenstein de l’art, un hybride avec qui finir ma vie, qui deviendrait mon meilleur ami. Puis nous partirons avec lui en  camping, ferons les courses, irons au fitness et lirons la bible. Je …

« Bach me fait un bien fou, Bukowski aussi. Le premier n’est qu’aspiration au divin, l’autre se vautre dans un quotidien dont il extirpe une poésie crue, directe. Aussi je me demande s’il n’y aurait pas moyen de créer Mr. BachOwsky, un Frankenstein de l’art, un hybride avec qui finir ma vie, qui deviendrait mon meilleur ami. Puis nous partirons avec lui en  camping, ferons les courses, irons au fitness et lirons la bible. Je rêve que BachOwsky nous donne envie de forniquer dans les abattoirs, de nous aimer entre deux carcasses. BachOwsky devra nous laisser vivre le gouffre que serait une vie sans art et nous donner envie de créer et créer encore. » Fabrice Gorgerat

En partenariat avec Libération et À Nous Paris

mar 06–09 févr 2018, 20h

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.