Doris Stauffer

Je peux faire disparaître un lion

dim. 31 mars—12 mai 2019
Vernissage : 30 mars 2019

18h–21h

Autour de l’exposition

Vendredi 26.04 : Tremblez Tremblez
Samedi 27.04 : Ateliers, tables rondes et projections

Tarif : entrée libre
Ami Tobias Preisig

Cette exposition, la première d’ordre institutionnel consacrée à Doris Stauffer (1934–2017), veut présenter les nombreuses facettes de son oeuvre − militante, féministe, poétique, plastique.

Outre sa pratique artistique, l’exposition aborde son rôle pionnier dans les nouvelles méthodes d’enseignement de l’art ainsi que son engagement dans la lutte pour l’égalité des droits hommes / femmes. Dans le sillage de Valie Export et Carolee Schneemann, Doris Stauffer fut une figure majeure de l’activisme féministe dans l’art des années 1970. Aujourd’hui, alors que la position et le rôle de la femme dans la vie publique, l’économie et le monde culturel font toujours l’objet de débats médiatisés et controversés, il apparait essentiel de faire à nouveau entendre la voix précoce, sans compromis et pleine d’humour de Doris Stauffer, qui s’est manifestée dès les années 1950 à Zurich et rapidement au-delà. L’exposition présente un corpus de dessins, photographies, vidéos, installations, ainsi que des documents d’archives issus de la collection de la Ville de Zurich, du musée Aargauer Kunsthaus et de collections privées.

dim. 31 mars—12 mai 2019
art féminisme

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.