<p>Dessin d’après une peinture de Henry Tenre, 1890 © De Agostini, Getty</p>

Antoine Jaccoud

Adieu aux bêtes

jeu 17 sept 2020​, 20:00

Durée : 50’

Tarif : € 3/5

Focus sur l’auteur Antoine Jaccoud au CCS (16-17.09) et au Théâtre du Rond-Point (reporté au 20-21.11)
Désalpe
Avant et Le Nègre gelé du Diemtigtal 

L’animal fut longtemps objet de consolation, caresses, câlins et croquettes ET objet de consommation, qu’on le dévore ou qu’on tire le meilleur parti de sa force de travail. Voilà qu’il devient souci. L’aimer et le dévorer, ce vieux paradoxe soudain devient intenable. Certain.e.s aujourd’hui se refusent à le voir dans leur assiette, traitant d’assassin leur voisin.e de table, d’autres veulent lui accorder des droits élargis, au prétexte que nous ne serions pas supérieurs à lui. Il en est même qui exigent qu’on le laisse tranquille, définitivement. Adieu aux bêtes tente de dire cet écartèlement. Si loin, si proche, voilà la bête. Un monde sans elle est-il imaginable ? Lecture par Pierre-Isaïe Duc.

<p>Dessin d’après une peinture de Henry Tenre, 1890 © De Agostini, Getty</p>

Dessin d’après une peinture de Henry Tenre, 1890 © De Agostini, Getty

Partenaires

Partenaires média : Libération, Les Inrockuptibles, La Terrasse

Distribution

Adieu aux bêtes (2017, 50′)

Écriture et mise en scène : Antoine Jaccoud • Interprétation : Pierre-Isaïe Duc • Production : Compagnie Selma95 • Coproduction : Théâtre Vidy-Lausanne • Soutiens : Ville de Lausanne, Loterie Romande, Fondation Leenards, Fondation Jan Michalski, SSA — Société Suisse des Auteurs

Feuille de salle

Feuille de salle d’Adieu aux bêtes et Désalpe