Vers une architecture numérique — © Centre culturel suisse. Paris

Vers une architecture numérique

mar 21 janv 2020​, 20:00

Dans le cadre de la Biennale Némo

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation conseillée. 

Le bouleversement numérique dans le domaine de l’architecture est souvent considéré comme un phénomène qui consiste dans l’accélération des processus et dans la manipulation de quantités de données. Mais il permet aussi de réfléchir à des espaces que nous ne pourrions pas même imaginer, de développer des matériaux expérimentaux et de modifier la manière de communiquer de toutes les parties impliquées dans un projet.
Présentations de Guy Lafranchi, Pascal Terracol et Matthias Kohler suivies d’une discussion animée par Emmanuel Caille.

Soirée organisée avec la Fédération des Architectes Suisses FAS, Bâle .

Guy Lafranchi The GLad BRIDGE. From analog to digital and vica versa (in English)

Pascal Terracol De l’art du calcul à la supervision en architecture, un déplacement des ontologies ? (en français) 

Matthias Kohler Towards a Digital Building Culture (in English)

Discussion à l’issue des présentations avec Guy Lafranchi, Architecte ETH, Prof.AHB BFH ; Pascal Terracol, Architecte DPLG et maître de conférences en Sciences et Techniques de l’Architecture à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris Val de Seine et Matthias Kohler, Architecte ETH Zurich et directeur de fondation du Pôle de recherche « Fabrication numérique » animée par Emmanuel Caille, rédacteur en chef de d’a.

éléments biographiques

MATTHIAS KOHLER Architecte ETH Zurich et directeur de fondation du Pôle de recherche « Fabrication numérique » cultive de multiples intérêts, allant de la conception informatique et de la fabrication robotisée à l’innovation dans les matériaux. En 2000, il a fondé avec Fabio Gramazio le cabinet Gramazio & Kohler, récompensé pour de nombreuses réalisations. Parmi les projets en cours du studio on peut citer la conception de la plateforme de recherche Empa NEST, futur laboratoire de vie et de travail pour la construction de bâtiments durables. Ouvrant également le premier laboratoire de robotique architecturale au monde à l’ETH Zurich, la recherche de Gramazio & Kohler a été fondatrice dans le domaine de l’architecture numérique, créant de facto un nouveau domaine de recherche qui fusionne la conception architecturale de pointe et les processus de fabrication grâce à l’utilisation personnalisée de de robots. Ses recherches récentes sont décrites dans le livre The Robotic Touch: How Robots Change Architecture (Park Books, 2014). De 2014 à 2017, Matthias Kohler a été directeur du nouveau Centre national de compétence en recherche (NCCR) Digital Fabrication.

www.gramaziokohler.com 

GUY LAFRANCHI est architecte diplômé de l’ETH Zurich. Depuis 1995 il exerce au sein de son propre studio à Berne. Il a également collaboré de 1995 à 2012 au studio Lebbeus Woods. Depuis 2006, il est directeur de RIEA.ch, Berne (Institut de recherche en architecture expérimentale) et enseigne à l’Université des Sciences Appliquées de Berne. Il a créé en 2010 Glad Ltd. (Guy Lafranchi Applied Design), une plateforme internationale de conseil en design pour la planification, l’architecture et le design avec un accent mis sur l’aspect numérique de la chaîne de réalisation de projets (conception, planification, exécution et exploitation). Depuis 2012, il est co-responsable du master international ELOP (Environmental Learning and Operative Platform) en partenariat avec les universités de Tec Monterrey Mexico, Bangor University Pays de Galles, Stanford University USA, Politecnico Milano Italie, Fachhochschule Köln Allemagne, Bauhaus Weimar Allemagne, HEPIA Genève Suisse. Guy Lafranchi a présenté son travail à l’international sous forme d’expositions, de conférences et ateliers. Entre autres: Bartlett School of Architecture London, Netherlands Architecture Institute NAI Rotterdam, Aedes Gallery Berlin, Salon du meuble de Milan, Université de technologie d’Eindhoven, Université technique de Berlin, École d’architecture Lund Suède, Université d’Alicante, Kunsthalle Malmö Suède, Université Malmö, Université d’Oslo, Politecnico Torino, City University Hong Kong, Penn State University USA, Cooper Union NY. Il a fait l’objet de nombreuses publications.

www.gladcloud.ch 

PASCAL TERRACOL est HDR, docteur en Géographie de l’Université Paris I Panthéon - Sorbonne et architecte D.P.L.G. Sa thèse dédiée au paysage permet de saisir la réalité d’une géographie adossée à la réception de l’histoire. Il est qualifié aux fonctions de professeur des écoles nationales supérieures d’architecture et enseigne actuellement dans le groupe de disciplines Sciences et techniques pour l’architecture – Outils mathématiques et Informatiques à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris Val de Seine. Il enseigne le projet d’architecture depuis 1999. A l’issue des classes préparatoires aux concours aux grandes écoles il s’inscrit en architecture et enseigne dès 1982 l’informatique graphique au CIMA (Centre Informatique de Méthodologie en Architecture) dans le cadre duquel il participe à un programme de recherche et de développement logiciel financé par le Plan Construction. Auteur de logiciel, il a déployé dès 1984 les premiers outils d’images de synthèse 3D en France sur PC et est référencé dans le chapitre français d’ACM Siggraph. Il est l’auteur de nombreuses contributions dans les publications spécialisées sur l’architecture et les technologies numériques notamment d’A, AMC, Pixel, Création Numérique, Tech Images. En 2017 il a publié son cours de géométrie analytique Vocabulaire de géométrie pour l’architecture – Ontologies pour modèles de synthèse dans la cellule éditoriale de l’Ecole des ponts et chaussées. Il est membre du comité de direction du laboratoire EVCAU. Il anime le séminaire d’initiation à la recherche : Intelligence artificielle - Recherche prospective sur les impacts des sciences cognitives sur la conception du projet architectural et il est directeur scientifique de la Chaire Architecture & Intelligences. Depuis septembre 2018, il est membre titulaire élu du Conseil National des Enseignants-Chercheurs des Ecoles d’Architecture. En novembre 2018, il a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches : De l’art du trait à l’art du calcul à l’Université Sorbonne Paris Cité - Université Paris Diderot - Paris7. Il est membre du comité scientifique et de lecture de la revue IJDST : International Journal of Design Sciences & Technology.

www.pascal.terracol.com 

http://www.architectureintelligence.net/ 

Partenaires

Soirée organisée avec Caspar Schärer et Ludovica Molo, la Fédération des Architectes Suisses FAS, Bâle.