<p>Lauris Paulus, Excalibur (2008), videostill</p>

Lauris Paulus

En vitrine cette semaine

lun 14 juil – sam 02 août 2008

EXCALIBUR (2008, 115') de Lauris Paulus. Vidéo transférée sur DVD, en boucle. Courtesy de l'artiste

Pourquoi as-tu choisi Excalibur de John Boorman (1981) comme matière première de ce travail vidéo ?
- Excalibur (le film et la légende) est marqué d'une iconographie forte où les signes sont prépondérants. Je voulais exorciser cela dans un rendu abstrait. Je voulais que le spectateur ne soit non plus fasciné/attiré par ces images mais par ce "flux" qui fait aussi référence au voyage mystique de David Bowman (2001 : A Space Odissey). Je définirais cette vidéo comme une abstraction ésotérique.

Quel est le processus que tu as utilisé pour transformer les images ?
- La magie de l'informatique à la portée des vivants.

Comment te positionnes-tu dans le panorama actuel de redécouverte de la contre-culture, où l’occultisme vit une sorte de renaissance ?
- J'ai beaucoup de difficultés à me situer car tout "cela" a toujours fait partie de mes thèmes de prédilections, dans mon travail et ma musique.

Lauris Paulus (1975) vit et travaille à Berlin.
www.laurispaulus.ch

<p>Lauris Paulus, Excalibur (2008), videostill</p>

Lauris Paulus, Excalibur (2008), videostill

— © Centre culturel suisse. Paris
lun 14 juil – sam 02 août 2008