Carte blanche à la collection de l'art brut

Tarif : 7 € / 12 €
Seeds & soil Friend / Ships

La Collection de l’Art Brut à Lausanne et sa directrice Sarah Lombardi ouvrent une nouvelle série d’invitations à des institutions suisses pour une carte blanche. Trois soirées sont consacrées aux enjeux actuels liés à ce champ spécifique de l’Art, notamment au travers du travail de création de Gustavo Giacosa, acteur, metteur en scène et curateur d’expositions d’Art Brut.

mercredi 13.03 : Gustavo Giacosa précédé de Sarah Lombardi

19h / La Collection de l’Art Brut : son héritage et son développement actuel
conférence de Sarah Lombardi, directrice de la collection de l’Art Brut

20h30 / Gustavo Giacosa Nannetti le colonel astral (environ 60’)
Nannetti le colonel astral donne à entendre les mots de Fernando Oreste Nannetti (1927–1994) tracés sur les murs de l’hôpital psychiatrique de Volterra (It), où il fut interné. Ce livre mural à ciel ouvert, gravé chaque jour durant neuf ans à l’aide de la pointe métallique de la boucle de son gilet, révèle un monde stupéfiant entre rêve et réalité, science et imaginaire, où murmurent des êtres surnaturels.

Jeudi 14.03 Gustavo Giacosa précédé de Philippe Lespinasse

19h / projections de deux films de Philippe Lespinasse : Le jardin botanique d’Anna Zemankóva (27’) et
Le cartographe (33’)
Le jardin botanique d’Anna Zemankóva (27’), v.o. tchèque, s.t. fr / an. Anna Zemánková (1908 — 1986) ne veut pas qu’on lui offre de livres de peinture, de peur d’être influencée. Même les soldats russes ne l’ont pas empêchée de peindre des fleurs. Elle commence à dessiner vers quatre heures du matin, dans un état de concentration profonde, dans une démarche proche de la création médiumnique.

Le cartographe (33’) v.o. allemande s.t. fr. Aidé de son frère, Michæl Golz (1957) fabrique une carte qui continue de croître chaque jour. Ses dimensions actuelles (14×17 m) ne lui permettent pas de la déplier ni de l’emporter avec lui, mais c’est elle qui le guide dans son monde imaginaire, le pays d’Athos, où les êtres humains ont tous les cheveux longs et jouissent d’une liberté totale.

20h30 / Gustavo Giacosa Nannetti le colonel astral (environ 60’)

Nannetti le colonel astral donne à entendre les mots de Fernando Oreste Nannetti (1927–1994) tracés sur les murs de l’hôpital psychiatrique de Volterra (It), où il fut interné. Ce livre mural à ciel ouvert, gravé chaque jour durant neuf ans à l’aide de la pointe métallique de la boucle de son gilet, révèle un monde stupéfiant entre rêve et réalité, science et imaginaire, où murmurent des êtres surnaturels.

Vendredi 15.03 Gustavo Giacosa précédé de Philippe Lespinasse

19h / projection du film de Philippe Lespinasse André et les martiens (66’) C-P Productions, 2015
André et les martiens est une promenade avec des artistes « bruts » ou outsider, qui travaillent de façon solitaire et construisent des univers qui renversent nos perspectives sur l’art. C’est André Robillard qui en est le guide. Sculpteur, dessinateur et musicien, découvert par Jean Dubuffet, il est devenu l’un des plus importants créateurs d’Art Brut. Depuis 1964, il fabrique des centaines de fusils pour « tuer la misère ». Philippe Lespinasse filme silencieusement l’extraordinaire oeuvre, restitue la parole aux artistes et dévoile des mondes cachés.

20h30 / Gustavo Giacosa Nannetti le colonel astral (environ 60’)
Nannetti le colonel astral donne à entendre les mots de Fernando Oreste Nannetti (1927–1994) tracés sur les murs de l’hôpital psychiatrique de Volterra (It), où il fut interné. Ce livre mural à ciel ouvert, gravé chaque jour durant neuf ans à l’aide de la pointe métallique de la boucle de son gilet, révèle un monde stupéfiant entre rêve et réalité, science et imaginaire, où murmurent des êtres surnaturels.

théâtre film art musique

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.