Cie Jours tranquilles / Fabrice Gorgerat

Médée / Fukushima

Tue 11–14 Feb 2014
Miller & Maranta L'expérience Furkart au Centre Pompidou
L’accident nucléaire de Fukushima pose à nouveau la question de la mise en récit d'un phénomène invisible, intraçable et durable. Le récit tragique peut-il éclairer une catastrophe latente et rendre compte de ce qui se joue en deçà de ce que nous sentons ? La terreur sourde qu’engendre la radioactivité permet-elle de renouveler la lecture de Médée, prêtresse du Soleil et magicienne, …

L’accident nucléaire de Fukushima pose à nouveau la question de la mise en récit d'un phénomène invisible, intraçable et durable. Le récit tragique peut-il éclairer une catastrophe latente et rendre compte de ce qui se joue en deçà de ce que nous sentons ? La terreur sourde qu’engendre la radioactivité permet-elle de renouveler la lecture de Médée, prêtresse du Soleil et magicienne, force primitive et non maîtrisable par essence ? Le parcours qui mène de la crainte instinctive, presque animale, à une pièce de théâtre constitue un des matériaux narratifs de ce road movie atomique et spectaculaire. Cette pièce poétique et foisonnante de Fabrice Gorgerat, créée à l'Arsenic à Lausanne, est brillamment servie par des comédiens, musiciens, performers et un ethnologue spécialiste des catastrophes.

www.jourstranquilles.com

Tue 11–14 Feb 2014

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.