<p>Yasmine Hugonnet, Se sentir vivant, Centre culturel suisse, 2017 / © Simon Letellier</p>

Yasmine Hugonnet

Se sentir vivant (solo, 2017, 45’)

Tue 10 – Thu 12 Oct 2017​, 20h

Ventriloquie / parole immobile / engastrimythe (en grec « en ventre et parole »). Se sentir vivant de Yasmine Hugonnet superpose les discours du corps. Seule en scène, la danseuse et chorégraphe fait parler son ventre, ses yeux, sa bouche, et nous dit notamment le premier chant de la Divine Comédie de Dante. « Tragi-comédie de la dissociation », le solo navigue entre séparation et lien. Après Le récital des postures (2014) et La Traversée des langues (2015), Se sentir vivant constitue le troisième volet des recherches autour du langage du corps de Yasmine Hugonnet.

En partenariat avec Mouvement

Tue 10 – Thu 12 Oct 2017​, 20h