Patrick Weidmann, Nicole Rechsteiner, Gilbert Pingeon, Rose-Marie Pagnard

Avez-vous quelque chose à lire?

Thu 04–25 Jan 2007
Anne Gillot & Laurent Estoppey Anne Gillot & Laurent Estoppey
Tous les jeudis du mois de janvier. Le 4 janvier - Patrick Weidmann À l’instar de ses photographies inspirées par la dérive esthétique, l’auteur (1958) lira avec la complicité d’un dictaphone une sélection de nouvelles extraites de nec plus ultra (éditions Dasein, 2006). Ces textes stigmatisent avec une virulence sophistiquée les invraisemblances médiatiques ou intimes qui finissent par se confondrent partout …

Tous les jeudis du mois de janvier.

Le 4 janvier - Patrick Weidmann
À l’instar de ses photographies inspirées par la dérive esthétique, l’auteur (1958) lira avec la complicité d’un dictaphone une sélection de nouvelles extraites de nec plus ultra (éditions Dasein, 2006). Ces textes stigmatisent avec une virulence sophistiquée les invraisemblances médiatiques ou intimes qui finissent par se confondrent partout où le regard croit encore voir du sens.
http://www.patrickweidmann.net

Le 11 janvier - Nicole Rechsteiner
Pain Quotidien – Täglich Brot
Depuis 2003, l’artiste poursuit un travail plastique à partir de matériau de publications gratuites. Durant un mois, jusqu’au 10 février, ce travail fait intrusion dans le cadre de la bibliothèque pour y proliférer au fil du temps.

Le 18 janvier - Gilbert Pingeon
Ce Jurassien est auteur de chansons, de pièces de théâtre, de poésies et de proses et également dessinateur. En 2006, il a publié Le Peintre B. (Editions de L’Aire), roman vitriolé sur le domaine de l’art dans lequel le narrateur dialogue avec le peintre suisse Jean-Michel Jaquet.
Proposé par Sandrine Fabbri

Le 25 janvier - Rose-Marie Pagnard
Auteur de plusieurs romans dont Janice Winter, Rose-Marie Pagnard partage sa vie avec un peintre.
Dans Revenez chères images revenez (Editions du Rocher, 2006), elle imagine un peintre en panne de création depuis le décès brutal de sa fille. C’est grâce à l’irruption d’un écrivain dans sa vie qu’il pourra dénouer le mystère – de quoi est morte sa fille – et renouer avec l’art.
Proposé par Sandrine Fabbri.

Thu 04–25 Jan 2007

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.