<p>Georges Borgeaud au CCS lors du vernissage de l’exposition de Francine Simonin en 1996 / Photo : Olivier Meylan</p>

Georges Borgeaud présenté par Bernard Comment

Rencontre entre deux écrivains

Georges Borgeaud, c'est l'écriture portée à sa vérité d'expression, avec une gourmandise de mots précis, et une restitution charnelle de la réalité. Georges Borgeaud, c'est aussi une mémoire des lettres, qui sait égrener avec humour ses rencontres (de Paulhan à Tardieu en passant par Cingria), et dire ses admirations ou s'emporter contre les cuistres. Car il ne manque pas de tonus, ni d'humeurs. Il a aussi fréquenté l'univers des peintres, des musiciens, et il garde un enthousiasme communicatif de ses voyages en Italie. La publication en quatre tomes de ses "Mille feuilles" (Bibliothèque des Arts) et la parution prochaine, sous une forme remaniée et amplifiée, de ses "Italiques" (éd. verticales), la relecture enfin de ses romans ou de son "Soleil sur Aubiac", m'ont conduit à accepter d'être l'interlocuteur de Georges Borgeaud pour un soir. Ce sera un exercice sans complaisance. Avec des lectures, bien sûr. Car la vérité d'un écrivain, on le sait, est dans ses textes. Texte : Bernard Comment

Georges Borgeaud a publié la plupart de ses ouvrages aux éditions Grasset et Bernard Comment aux éditions Christian Bourgeois.

 

<p>Georges Borgeaud au CCS lors du vernissage de l’exposition de Francine Simonin en 1996 / Photo : Olivier Meylan</p>

Georges Borgeaud au CCS lors du vernissage de l’exposition de Francine Simonin en 1996 / Photo : Olivier Meylan

— © Centre culturel suisse. Paris
Fri 20 Mar 1998​, 19h30