Uriel Orlow

Unmade Film

ven 03 mai–14 juil 2013
Claudia Comte François Gremaud / 2b company
Uriel Orlow (né en 1973 à Zurich, vit à Londres) réalise des installations modulaires et multimédias qui réactivent la mémoire cachée de lieux marqués par l’histoire. Unmade Film, son nouveau projet s’articule autour de l’idée d’un film impossible, non réalisé ou détérioré et présenté par fragments. Le point de départ est un ancien village …

Uriel Orlow (né en 1973 à Zurich, vit à Londres) réalise des installations modulaires et multimédias qui réactivent la mémoire cachée de lieux marqués par l’histoire. Unmade Film, son nouveau projet s’articule autour de l’idée d’un film impossible, non réalisé ou détérioré et présenté par fragments. Le point de départ est un ancien village palestinien transformé en hôpital psychiatrique à Jérusalem. En avril 1948, Deir Yassin est attaqué par deux groupes armés sionistes, et plus d’une centaine de villageois trouvent la mort durant cet assaut. En 1951, un hôpital psychiatrique est établi dans les maisons vides de Deir Yassin. A l’origine destinée au traitement des survivants de l’Holocauste – dont une grand-tante de l’artiste -, la clinique s’est aujourd’hui spécialisée dans les soins et la recherche autour du «Syndrome de Jérusalem». L’exposition présente les ramifications complexes de ce lieu.

Une publication modulaire paraît aux éditions Fink. Elle accompagne les expositions d’Uriel Orlow à la Al-Ma’mal Foundation for Contemporary Art à Jérusalem, au CCS et à l’espace Les Complices* à Zurich.

Mardi 7 mai, à 20h / Soigner des images : Laure Murat, historienne, spécialiste de l’histoire de la psychiatrie, Erik Bullot, cinéaste et théoricien et Uriel Orlow s'entretiennent autour de deux approches de l'exposition. Laure Murat explore le lien de cause à effets entre des événements politiques et certains syndromes, ou l'asile comme reflet de la société. Erik Bullot quant à lui aborde les métamorphoses, les limites et les possibilités d'un film qui n'en est pas un.

En partenariat avec Le Quotidien de l'art, Les Inrockuptibles et Slash

ven 03 mai–14 juil 2013

Centre culturel suisse. Paris
38 rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris
Entrée au fond du passage
Expositions (horaires couvre-feu)
MAR–DIM, 10–18h

Événements : selon programme
T +33 (01 42 71 95 70
ccs@ccsparis.com 

Librairie
32 rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris
(horaires couvre-feu)
MAR–VEN, 10–18h
SAM–DIM, 13–18h
T +33 (01 42 71 44 50
librairie@ccsparis.com

///
L’exposition Annemarie von Matt. Je ne m’ennuie jamais, on m’ennuie, est ouverte sur rendez-vous aux professionnel.le.s en écrivant à accueil@ccsparis.com ou en passant directement par l’annexe de la librairie située à l’accueil de l’exposition, ouverte du mardi ou dimanche de 13h à 18h.

Le CCS est une antenne de Pro Helvetia,
Fondation suisse pour la culture.
www.prohelvetia.ch

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.