The living dead boys & Frédéric Post

jeu 06 mars 2008, 20h00
Zsuzsanna Gahse Ernst Scheidegger
Créé en 2004 à l'occasion d'une performance au Palais de Tokyo, ce groupe réunit CARNICERO (guitare), LAGARDÈRE (chant) et ROMAINVILLE (basse). Inspirés par les actionnistes viennois et adeptes des références scéniques macabres, The Living Dead Boys offrent une musique qui regroupe trois styles différents : metal, punk et electro. FREDERIC POST ” Depuis un rève en 1998, j'édite en colle …

Créé en 2004 à l'occasion d'une performance au Palais de Tokyo, ce groupe réunit CARNICERO (guitare), LAGARDÈRE (chant) et ROMAINVILLE (basse). Inspirés par les actionnistes viennois et adeptes des références scéniques macabres, The Living Dead Boys offrent une musique qui regroupe trois styles différents : metal, punk et electro.

FREDERIC POST
” Depuis un rève en 1998, j'édite en colle blanche des morceaux qui sont importants dans ma conception de la musique. Pour ce label, je ne fais aucune différence entre les chansons piratées et les exclusivités collaboratives. La technique pour fabriquer ces disques est réduite au minimum et n'est pas prête de s'améliorer. Je crois, en toute bonne foi, que Miracol produit les plus mauvais disques du monde, heureusement il y en a très peu.”
Pour les 10 ans de son label artisanal Miracol, Frédéric Post présentera des productions réalisées d'après des morceaux de COH, Erik-M, Pierre Belouin & Cécile Babiole, Daftpunk, Alejandro Vidal, Romainville, Kraftwerk, Heller, Studio 1, etc… A l'image de ses disques les performances musicales de Frédéric sont croustillantes, rayées, fragiles et de mauvaise qualité.
Frédéric Post vit et travail à Genève, il est représenté par la galerie Evergreene.

jeu 06 mars 2008, 20h00

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.