Rosa Brux avec les Archives contestataires

Essayer encore, rater encore, rater mieux

sam 21 avril–03 juin 2018
Anne Rochat Anne Rochat
avec : Messageries Associées, Studios Lolos, Wages For Wages Against, A26N, Galerie Gaëtan, Carole Roussopoulos, Diane Spodarek, Galerie Aurora, Tréteaux Libres, François Bertin, Thomas Hirschhorn, Groupe 5, Patricio Gil Flood, Narcisse Praz, Carlo Tacconi, Oraibi + Beckbooks, Tamas St. Auby, Interfoto Les changements politiques et sociaux intervenus à partir des années 68 en Suisse font figure de repères essentiels pour comprendre …

avec : Messageries Associées, Studios Lolos, Wages For Wages Against, A26N, Galerie Gaëtan, Carole Roussopoulos, Diane Spodarek, Galerie Aurora, Tréteaux Libres, François Bertin, Thomas Hirschhorn, Groupe 5, Patricio Gil Flood, Narcisse Praz, Carlo Tacconi, Oraibi + Beckbooks, Tamas St. Auby, Interfoto

Les changements politiques et sociaux intervenus à partir des années 68 en Suisse font figure de repères essentiels pour comprendre l’évolution de l’art et ses liens avec la contre-culture. L’exposition, associant archives militantes et pratiques artistiques, est l’occasion de s’interroger sur les liens entre art et activisme.

« Pour faire face à l’inertie et au conformisme d’institutions dans lesquelles différents mouvements indépendants ne se reconnaissent pas, de nombreuses initiatives s’organisent à Genève, afin de construire et d’expérimenter de nouvelles formes de luttes et d’alternatives. Des années 1960 jusqu’à la fin des années 1980, dans un contexte souvent tendu entre les autorités d’une part, et les milieux artistiques et militants d’autre part, une pléthore d’actions voit le jour. […] Dans le cadre de l’exposition, Rosa Brux et Archives contestataires s’unissent pour agencer les relations complexes qui relient des documents produits par des actions militantes et des pièces issues de processus artistiques. L’exposition désire ainsi prolonger les perspectives de transversalité initiées par les mouvements des « années 1968 ». […] Les sources iconographiques et documentaires présentées au CCS exhument quant à elles des aspects refoulés, négligés ou simplement oubliés de l’histoire contestataire. […] Inspiré d’une pensée célèbre de Samuel Beckett, le titre de l’exposition indique une volonté de rompre avec les catégories d’échecs et de succès trop souvent en jeu lorsqu’il s’agit d’évaluer les mouvements contestataires. Ce titre rend aussi hommage aux aléas de l’activité militante ainsi qu’aux micro-résistances de chaque jour qui œuvrent parfois à l’ombre d’actions collectives plus éclatantes. » Rosa Brux et Archives contestataires, extraits du journal Le Phare n° 29

Deux tables rondes sont organisées en lien avec l’exposition, les 24 et 25 avril à 20 h.

rosabrux.org
archivescontestataires.ch

En partenariat avec soixantehuit.fr et Polychrome

sam 21 avril–03 juin 2018

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.