Michèle Gleizer

Pour un sourire à Monsieur Mustafa

sam 27 avril–30 juin 2002
Werner Strub Werner Strub
Michèle Gleizer, depuis vingt ans, s'est peu à peu consacrée à la broderie, comme une trajectoire parallèle, un plaisir s'apparentant à la passion. Inspirée par l'art populaire “qui me rappelle d'où je viens” - et l'art brut, et surtout l'oeuvre de Gaston Chaissac, Michèle Gleizer laisse entrevoir dans ses broderies un imaginaire proche de la nature et de l'enfance. Amoureuse des beaux …

Michèle Gleizer, depuis vingt ans, s'est peu à peu consacrée à la broderie, comme une trajectoire parallèle, un plaisir s'apparentant à la passion.

Inspirée par l'art populaire “qui me rappelle d'où je viens” - et l'art brut, et surtout l'oeuvre de Gaston Chaissac, Michèle Gleizer laisse entrevoir dans ses broderies un imaginaire proche de la nature et de l'enfance. Amoureuse des beaux textes d'auteurs auxquels elle prête sa voix, elle inclut certaines citations dans ses borderies, de Ponge par exemple, qui servent de point de départ à son travail. La patience, la précision, la minutie, riment, chez Michèle Gleizer, avec la fantaisie et la poésie.

En marge de l'exposition Michèle Gleizer : lundi 29 avril de 19 à 20 heures Michèle Gleizer et ses amis vous reçoivent dans leurs jardins secrets. Avec la complicité de Gérard Barreaux, Pascal Bongard, Marina Golovine, Célia Houdart et Jean-Marc Roulot.

sam 27 avril–30 juin 2002

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.