Ludwig Hohl

Colloque, table-ronde, films, lectures

jeu 14–16 janv 1993
Wittwer-Schütz-Lovens Regula Schneider, Thomas Thüring, Florian Kellerhals
Prière d'un adolescent, qui est Ludwig Hohl, fils d'un pasteur suisse alémanique : “Dieu, accorde-moi de grands orages. Le calme plat nous tue.” La médiocrité, Hohl l'exorcisera sous toutes ses formes, construisant sa vie et son œuvre (pour lui c'est tout un) dans la solitude et la pauvreté nécessaires à sa liberté. La renommée de cet ermite, terré durant plus de quarante ans dans une cave du …

Prière d'un adolescent, qui est Ludwig Hohl, fils d'un pasteur suisse alémanique : “Dieu, accorde-moi de grands orages. Le calme plat nous tue.” La médiocrité, Hohl l'exorcisera sous toutes ses formes, construisant sa vie et son œuvre (pour lui c'est tout un) dans la solitude et la pauvreté nécessaires à sa liberté. La renommée de cet ermite, terré durant plus de quarante ans dans une cave du quartier populaire de la Jonction, à Genève, n'a cessé de croître. Mais, en France, elle est encore restreinte. C'est pour élargir le cercle des connaisseurs que le Centre culturel suisse et la Sorbonne se sont associés pour vous offrir, du 14 au 16 janvier 1993, trois journées et trois soirées de rencontres et de lectures avec Jean-Luc Bideau, Robert Bouvier, acteurs et entre autres écrivains traducteurs, éditeurs et critiques, Hector Bianciotti, qui tient Hohl pour “Le plus grand parmis les écrivains du siècle qui demeurent méconnus”.
Retrouvez ci-dessous le programme détaillé des manifestations et la brochure concernant l'hommage à Ludwig Hohl.

jeu 14–16 janv 1993

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.