Les Vitraux suisses du Musée de Cluny

Collection de vitraux des XVIe et XVIIe siècles

mer 10 juin–19 juil 1987
Thomas Koerfer, cinéaste Irène Schweizer
Le Musée de Cluny à Paris, inauguré le 16 mai 1844, s'est développé autour de la collection d'Alexandre Du Sommerard, outre une belle carrière administrative à la Cour des Comptes, fut l'un des antiquaires les plus en vues de son époque et sut réunir une très riche collection d'objets du Moyen Âge, parmi lesquels un important lot de vitraux. Il s'agissait de fragments déposés de leur …

Le Musée de Cluny à Paris, inauguré le 16 mai 1844, s'est développé autour de la collection d'Alexandre Du Sommerard, outre une belle carrière administrative à la Cour des Comptes, fut l'un des antiquaires les plus en vues de son époque et sut réunir une très riche collection d'objets du Moyen Âge, parmi lesquels un important lot de vitraux. Il s'agissait de fragments déposés de leur lieu d'origine et, pour plus de moitié, de vitraux suisses. Le cheminement de ces derniers est à peu près impossible à établir ; en effet, comme l'a remarqué L. Ottin, “il fut un temps où l'on pouvait acheter pour une modique somme d'argent, les porte-drapeaux démontés de leurs plombs (sept ou huit francs l'un). On les vendait étendus sur des feuilles de papier, le verre seul, chaque pièce bien rangée à sa place respective”. En 1845, ces panneaux d'origine suisse étaient au nombre de quarante-trois auxquels s'ajoutèrent vingt-quatre pièces acquises par Edouard Du Sommerard, fils d'Alexandre et pemier conservateur du Musée. Après 1883, l'intérêt pour le vitrail suisse faiblit et la vingtaine de pièces enregistrées après cette date entrèrent en complèment de legs. Avec un peu plus de quatre-vingts numéros, la collection de vitraux suisses du Musée de Cluny forme un ensemble de qualité remarquable.
Texte : Françoise Perrot
 

mer 10 juin–19 juil 1987

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.