Jean Otth – Anarchive n° 4

Des débuts de l’art vidéo aux images neuronales

mer 03 juin 2009, 20h00
ADR, Group8 et Made in Grand Pianoramax & guests
Jean Otth est un des pionniers de l’art vidéo en Suisse. Peintre, photographe, il s’est intéressé aussi à l’informatique. Ses installations combinent souvent une projection d’image en mouvement et des formes fixes, explorant l’interaction et l’indécidabilité du réel et du virtuel. oeuvres « limites » qui testent le regard et éprouvent le désir de voir par des jeux de recouvrement ou de …

Jean Otth est un des pionniers de l’art vidéo en Suisse. Peintre, photographe, il s’est intéressé aussi à l’informatique. Ses installations combinent souvent une projection d’image en mouvement et des formes fixes, explorant l’interaction et l’indécidabilité du réel et du virtuel. oeuvres « limites » qui testent le regard et éprouvent le désir de voir par des jeux de recouvrement ou de recadrage menaçant constamment la figure de disparition. La présentation du dernier titre de la collection Anarchive, Jean Otth… autour du Concile de Nicée, consacré à l’ensemble de son oeuvre, est suivie d’une discussion sur le thème : « Oblitérations, perturbations, limites, l’image empêchée, la représentation en fuite ».

Soirée organisée et animée par Anne-Marie Duguet, professeur à l'Université de Paris 1, chercheur University of New South Wales, Sydney, directrice d'Anarchive. Avec la participation de Jean OtthJean-Paul Fargier, enseignant à l'Université de Paris 8, réalisateur et critique, Johannes Gfeller, directeur du projet  AktiveArchive, Haute école des arts de Berne (HEAB) / Institut suisse pour l'étude de l'art SIK-ISEA et Jacinto Lageira, professeur en Esthétique à l'Université de Paris 1.

mer 03 juin 2009, 20h00

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.