Gunter Frentzel

Sculptures - Exposition en sept actes

mar 29 sept–29 mai 1987
René Burri Le Corbusier et l'industrie 1920-1925
Exposition en sept actes, comme sept épisodes, qui sont installations uniques, éphémères, ou plutôt sept espaces, c'est le pari que le sculpteur Gunter Fentzel a accepté pour la cour intérieure du Centre Culturel Suisse. Celle-ci réclamait un partenaire qui veuille bien jouer avec ses volumes - pas très faciles, car ni très beaux, ni très vilains ! - et cette expérience va se poursuivre, au rythme des …

Exposition en sept actes, comme sept épisodes, qui sont installations uniques, éphémères, ou plutôt sept espaces, c'est le pari que le sculpteur Gunter Fentzel a accepté pour la cour intérieure du Centre Culturel Suisse. Celle-ci réclamait un partenaire qui veuille bien jouer avec ses volumes - pas très faciles, car ni très beaux, ni très vilains ! - et cette expérience va se poursuivre, au rythme des renouvellements d'expositions, jusqu'au juin 1988.

Gunter Frentzel est le sculpteur d'un tel enjeu, car il travaille avec tout l'espace; ses interventions, mêmes minimales, intègrent totalement l'environnement, l'utilisent, le révèlent. Les composantes de ses sculptures ou installations sont des éléments façonnés par la main, tels les cubes de pierre taillée, et des élements de fabrication industrielle, telle les barres et lanières de fer; elles s'affrontent et s'associent sans interventions artificielle. Ce sont les jeux de pesanteur, poids, traction, tension qui “constituent” l'équilibre.
Les propositions de Gunter Frentzel peuvent être définies comme des invitations au voyage, au parcours actif des espaces extérieurs aux espaces intérieurs, aller et retour, avec comme “clés”: l'équilibre des choses et de l'être, les points limites de rupture, et comme “armes”: le regard, l'intuition sensible des volumes et des lignes de forces, la méditation.

“L'espace est le lieu de l'œuvre d'art, mais il ne suffit pas de dire qu'elle y prend place, elle le traite selon ses besoins, elle le définit, et même elle le crée tel qu'il lui est nécessaire.” Henri Focillon

(Retrouvez plus d'informations sur l'exposition et l'artiste dans le document ci-dessous.)

mar 29 sept–29 mai 1987

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.