Guillaume Béguin / Cie de nuit comme de jour

Le baiser et la morsure (2013, 105’, 1re française)

mar 07–10 juin 2016, 20h
Dorothy Iannone Festival Extra Ball 2016 / jour 1
Les mots sont si intelligibles et si pratiques que nous n’écoutons plus qu’eux. Or, les corps et les voix expriment quelquefois mieux que les mots ne disent. Nos cousins les grands singes vivent dans des sociétés complexes où l’on se passe de mots. Le baiser et la morsure questionne les ressorts insoupçonnés de ces échanges physiques et verbaux. La mise en scène sonde les racines insaisissables du …

Les mots sont si intelligibles et si pratiques que nous n’écoutons plus qu’eux. Or, les corps et les voix expriment quelquefois mieux que les mots ne disent. Nos cousins les grands singes vivent dans des sociétés complexes où l’on se passe de mots. Le baiser et la morsure questionne les ressorts insoupçonnés de ces échanges physiques et verbaux. La mise en scène sonde les racines insaisissables du langage et nous transporte aux sources chuchotantes du verbe. Il s’agit là de la construction de l’individu depuis des codes et rituels physiques jusqu’à la communication articulée. Un spectacle étrange, fascinant, qui s’est beaucoup inventé grâce à l’observation de primates au zoo.

www.denuitcommedejour.ch

En partenariat avec La Terrasse.

mar 07–10 juin 2016, 20h

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.