Elena Duni Quartet

jeu 27 nov 2008
Sabisha Friedberg et Moritz Müllenbach Free Tallinn Trio
Dans le cadre de Jazzycolors 2008 Elina Duni, chant > C’est d’abord une voix absolument fascinante – une voix à mi-chemin entre l’euphorie et la mélancolie, une voix qui fait frissonner, qui donne la chair de poule. Puis il y a sa présence scénique si captivante: magique et en même temps sans aucune prétention. Elina Duni vit la musique avec une passion et une intensité unique, à travers chaque pore de sa …

Dans le cadre de Jazzycolors 2008

Elina Duni, chant > C’est d’abord une voix absolument fascinante – une voix à mi-chemin entre l’euphorie et la mélancolie, une voix qui fait frissonner, qui donne la chair de poule. Puis il y a sa présence scénique si captivante: magique et en même temps sans aucune prétention. Elina Duni vit la musique avec une passion et une intensité unique, à travers chaque pore de sa peau.

Colin Vallon, piano > Le jeu de Colin Vallon commence véritablement là où la plupart des pianistes semblent avoir épuisé toute leur science. D’une manière époustouflante, plein de verve et de culot, il allie la rigueur formelle aux joies de l’expérimentation. Il ne se contente pas de jongler avec les mélodies et les harmonies, mais intègre à son jeu audacieux des éléments de piano préparé.

Bänz Oester, contrebasse > Bänz Oester, «le rebelle romantique», possède toutes les qualités d’un «parfait» contrebassiste de jazz. Avec un son chaud, rond qu’il dénature à l’occasion en une palette de bruits surréalistes, il conjugue virtuosité et  sobriété, rythmique féroce et lyrisme. Il sait être tour à tour centre de gravité, ou esprit frappeur au sein de l’orchestre.

Norbert Pfammatter, batterie > Cet acrobate du rythme qui repousse les limites de son instrument, maîtrise l’art de la surprise et des changements  dynamiques d’une manière rarement égalée. Norbert Pfammatter - avec ses audaces polyrythmiques, son énergie indomptable et son arsenal de sons uniques, est un fauve sensible qui marque la musique de son empreinte.Née en Albanie en 1981, dans une famille d'artistes dissidents sous le régime communiste, Elina Duni monte sur scène pour la première fois à l'âge de cinq ans et étudie parallèlement le violon. Entre 1986 et 1991, elle participe à plusieurs « Festivals pour Enfants » et chante pour la Radio et la Télévision Nationale Albanaise.

jeu 27 nov 2008

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.