Die Lufthunde

En 2226

mer 04–06 nov 1992
Olivier Rogg & Lee Maddeford Bruno Beusch et Tina Cassani
Collaboration avec le Théâtre des Arts de Cergy-Pontoise. Les Chiens Volants sont des familiers du CCS comme du Théâtre des Arts de Cergy/Pontoise. C'est pourquoi nos deux institutions ont décidé d'unir leurs efforts pour l'accueil de ce nouveau spectacle, ainsi présenté par René Zahnd dans le “Journal de Genève” et Gazette de Lausanne” : “Le dernier spectacle des Chiens Volants (connus dans …

Collaboration avec le Théâtre des Arts de Cergy-Pontoise.

Les Chiens Volants sont des familiers du CCS comme du Théâtre des Arts de Cergy/Pontoise. C'est pourquoi nos deux institutions ont décidé d'unir leurs efforts pour l'accueil de ce nouveau spectacle, ainsi présenté par René Zahnd dans le “Journal de Genève” et Gazette de Lausanne” : “Le dernier spectacle des Chiens Volants (connus dans leur fief zurichois sous le joli nom de “Lufthunde”) s'appelait “la Prison”. Avec leurs histoires de geôle et leur art essentiellement visuel, Ueli Bichsel et Marcel Joller avaient alors fait crouler de rire des salles entières. C'était du même coup, une découverte, qui témoignait une fois encore de la richesse et de la vitalité de l'humour produit en Suisse alémanique. Après “La Prison”, les deux comparses ont été relaxés. Non pour raison de bonne conduite, cela va de soi, mais pour avoir purgé leurs peines. Ils se retrouvent alors en plein XXIIIe siècle. Et là, commence leur nouvelle création, simplement baptisée “En 2226”. Un millésime qui cache les tribulations loufoques de deux errants, nommés Blorbod et Réatènes.
Le duo se retrouve donc propulsé dans un futur incertain, entre progrès technique et chaos définitif. Dans les brumes improbables de l'avenir, ils apportent leur lumière (à piles) et font croire au spectateurs que tous ensemble ils forment une tribu d'élus.
Les Chiens Volants sont des clowns : de ces artistes qui sans cesse frôlent l'absurde, et qui érigent le burlesque, le grotesque, l'abracadabrant en philosophie. À les suivre dans leurs épisodes de science-fiction, à contempler leurs invraisemblables accoutrements, on rit. D'un rire qui fait réfléchir.

mer 04–06 nov 1992

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.