Blaise Cendrars

Le Bourlingueur des deux rives

ven 31 mars–02 avril 1995, 10h à 21h
Miriam Terragni, Stéphanie Manzo Le Paris de Cendrars
Colloque de trois jours organisé par le Centre d'Études Blaise Cendrars de Berne (C.E.B.C.) et le Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les textes Modernes (R.I.T.M.) de l'Université Paris X - Nanterre. Sous la direction de Jean-Carlo Flückiger et de Claude Leroy. Bourlinguer : le mot semble né avec Blaise Cendrars qui se l'est approprié pour s'en faire une devise où se résument un art de vivre et une …

Colloque de trois jours organisé par le Centre d'Études Blaise Cendrars de Berne (C.E.B.C.) et le Centre de Recherches Interdisciplinaires sur les textes Modernes (R.I.T.M.) de l'Université Paris X - Nanterre. Sous la direction de Jean-Carlo Flückiger et de Claude Leroy.

Bourlinguer : le mot semble né avec Blaise Cendrars qui se l'est approprié pour s'en faire une devise où se résument un art de vivre et une poétique. C'est son legs le plus éclatant, mais aussi le plus secret, à la modernité de ce siècle qu'il a explorée, célébrée et façonnée avec passion pendant près de cinquante ans. Car le bourlingueur à la Cendrars est un étrange voyageur, qui se joue des frontières figées par la routine entre le rêve et la vie, et c'est d'un même élan iconoclaste qu'il sillone en “eubage” - ce druide initié - l'espace et le temps, les hommes et les identités, les mythes et les livres pour les rebrasser et les faire renaître à sa façon. Partout chez lui mais toujours sur le seuil, entre deux départs ou deux partages, Cendrars, qui est né suisse, est devenu français avec la Grande Guerre et s'est rêvé brésilien. On dirait aussi bien que, né poète, il est devenu romancier, puis mémorialiste et qu'il s'est rêvé cinéaste. C'est toujours entre deux rives, en effet, qu'on rencontre cet alchimiste du verbe, celles du Léman ou de la Néva, de l'Atlantique ou de la Seine. Ou, plus secrètement, celles de l'Achéron, que “l'Homme foudroyé” - nouveau ” Desdichado” - a, deux fois vainqueur, traversé à la suite de Gérard de Nerval, son guide aux Enfers.
Texte : Claude Leroy (Professeur à l'Université Paris X - Nanterre)
(Retrouvez plus d'informations en p.2 de la brochure ci-dessous).

ven 31 mars–02 avril 1995, 10h à 21h

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.