Auguste et Louis Lumière & Alexandre Promio

Vues Lumières

sam 13 déc 2008
Pier Paolo Pasolini Jean Choux
COURTS-METRAGES (1896, 60') tournés pour les frères   Auguste et Louis Lumière par Alexandre Promio. Courtesy de l'Association frères Lumière Les souvenirs d’ ALEXANDRE PROMIO à ce jour le seul témoignage permettant de le considérer comme l’auteur des vues suivantes, mais il n’est pas exclu qu’Emile Lavanchy-Clarke, le frère du concessionnaire Lumière pour la Suisse, puisse avoir lui …

COURTS-METRAGES (1896, 60') tournés pour les frères Auguste et Louis Lumière par Alexandre Promio. Courtesy de l'Association frères Lumière

Les souvenirs d’ALEXANDRE PROMIO à ce jour le seul témoignage permettant de le considérer comme l’auteur des vues suivantes, mais il n’est pas exclu qu’Emile Lavanchy-Clarke, le frère du concessionnaire Lumière pour la Suisse, puisse avoir lui aussi tourné la manivelle : « Dans des circonstances analogues, je dus, à Genève, recourir à des moyens de fortune. Etant à l’intérieur de l’Exposition, où j’avais pris pas mal de vues, sans réfléchir au risque de manquer de pellicule, je me trouvai effectivement en présence d’une vue intéressante mais n’ayant plus de bande. Cette fois ce fut un gros muid de la maison Fruhinsolz, de Nancy, qui remplaça la chambre noire absente. L’un des fonds enlevés, je m’accroupis dans le tonneau, qui fut refermé, j’opérai le chargement de mes magasins, non sans ressortir une bonne courbature ; puis je courus braquer mon objectif.»

Alexandre Promio, Carnet de route, in : Guillaume-Michel Coissac, Histoire du cinématographe, Paris, Cinéopse/Gauthier-Villars, 1925, p. 197.

sam 13 déc 2008

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.