Andro Wekua, Armen Eloyan, David Chieppo

dim 03 déc–11 mars 2006
Aller/Retour IV Aller/Retour IV
Nous avons demandé au critique Giovanni Carmine de collaborer à une exposition qui propose un point de vue radicalement différent de celui de l’exposition principale. Nous présentons trois artistes étrangers, géorgien, arménien et américain, qui réalisent leur carrière en Suisse et dont les travaux ont en commun une certaine matérialité de la peinture figurative. Il s’agit de 3 expositions …

Nous avons demandé au critique Giovanni Carmine de collaborer à une exposition qui propose un point de vue radicalement différent de celui de l’exposition principale. Nous présentons trois artistes étrangers, géorgien, arménien et américain, qui réalisent leur carrière en Suisse et dont les travaux ont en commun une certaine matérialité de la peinture figurative. Il s’agit de 3 expositions personnelles:

ANDRO WEKUA (03.12 – 21.12 / vernissage le 02.12)
Andro Wekua (né en 1977 à Sukhumi, Géorgie, vit et travaille en Suisse) sonde, avec un langage visuel qui lui est propre, la condition humaine telle qu'elle apparaît aux intersections de la mémoire individuelle et collective, de l'identité personnelle et de l'histoire. Son œuvre, qui mêle de manière suggestive dessin, peinture, collage et sculpture, se construit sur des structures narratives fortement centrées sur leur sujet tout en restant toujours ouvertes. Situé dans un no man's land quelque part entre Est et Ouest, entre précision esthétique et improvisation, entre monde fantastique et tableaux macabres, l'univers visuel de Wekua reflète tout à la fois la mélancolie d'une enfance dans un pays post-communiste, le sentiment du tragique de l'Histoire, et la polysémie des images, des médias et des signes de sa génération.(1)

ARMEN ELOYAN (04.01 – 04.02 / vernissage le 11.01)
Le monde décrit par les toiles étonnamment expressives d'Armen Eloyan (né en 1966 en Arménie, vit et travaille à Zürich), brutal, complexe et sombre, dénote paradoxalement un humour sous-jacent. Les œuvres d'Eloyan s'inspirent d'expériences collectives et personnelles – contes de fées, bandes dessinées, films hollywoodiens ou images de célébrités qui ont marqué sa jeunesse – qu'il réinvestit avec une grande énergie émotionnelle et physique pour formuler un discours parodique sur la vanité du monde contemporain.(1)

DAVID CHIEPPO (08.02 – 11.03 / vernissage le 08.02)
Les dessins de David Chieppo (né en 1973 à New Haven, Connecticut, vit et travaille à Zurich depuis 1998), également connu pour ses peintures figuratives, apparaissent comme un élément essentiel de son travail, caractéristique d'un style spontané, faussement naïf et très expressif. Ces dessins, souvent inspirés de films, de photographies, empruntant certains thèmes à l'histoire de l'art, capturent directement la charge émotionnelle et la singularité d'une situation ou d'un visage, et constituent des images autonomes, auxquelles l'artiste ne superpose aucun commentaire, qui délivrent d'elles-mêmes de multiples sens.

(1) Les presses du réel.

dim 03 déc–11 mars 2006

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.