Pascal Schwaighofer

Le monde nous échappe puisqu’il redevient lui-même

Fri 09 Mar–15 Apr 2012
Teatro Malandro & Alias Anna Aaron
“Le monde nous échappe puisqu’il redevient lui-même “. Albert Camus, Le mythe de Sisyphe , 1942 L'œuvre de l'artiste tessinois Pascal Schwaighofer (né en 1976, vit à Rotterdam) est souvent insaisissable. De prime abord, son travail témoigne d’un intérêt pour la géologie, l’archéologie ou les phénomènes naturels. Cependant, la notion commune aux œuvres rassemblées …

“Le monde nous échappe puisqu’il redevient lui-même”. Albert Camus, Le mythe de Sisyphe, 1942

L'œuvre de l'artiste tessinois Pascal Schwaighofer (né en 1976, vit à Rotterdam) est souvent insaisissable. De prime abord, son travail témoigne d’un intérêt pour la géologie, l’archéologie ou les phénomènes naturels. Cependant, la notion commune aux œuvres rassemblées dans l’exposition du CCS pourrait être la poétique de l’empreinte. En effet, que ce soit par des pierres de lithographie, des diapositives, des reproductions photographiques à même le mur d’estampes d’Hokusai ou encore des planches d’atlas entachées de couleurs, les formes et les images qu’il crée se réfèrent au monde minéral tout en gardant toujours un large part de mystère. Elles affirment leur condition provisoire et échappent aux définitions.

www.pascal-schwaighofer.ch

Fri 09 Mar–15 Apr 2012

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.