L'Europe en devenir

Partie I

Sun 09 Sep–28 Oct 2007
Prélude, Mark Raidpere, Adrien Missika Prélude, Mark Raidpere, Adrien Missika
Avec Ursula Biemann, Laurence Bonvin, Peter Spillmann, Christian Philipp Müller, Hinrich Sachs, Urs Lehni, Nika Spalinger, Yves Mettler, Gianni Motti, Dan Perjovschi Cette première exposition présente des réflexions sur l’Europe, comme la question des frontières et des migrations, de l’économie de marché globalisée et des difficultés de l'Europe politique. La réalisatrice Ursula Biemann retrace les …

Avec Ursula Biemann, Laurence Bonvin, Peter Spillmann, Christian Philipp Müller, Hinrich Sachs, Urs Lehni,
Nika Spalinger, Yves Mettler, Gianni Motti, Dan Perjovschi

Cette première exposition présente des réflexions sur l’Europe, comme la question des frontières et des migrations, de l’économie de marché globalisée et des difficultés de l'Europe politique.

La réalisatrice Ursula Biemann retrace les activités transfrontalières de l’interzone hispano-marocaine et s’intéresse aux conséquences des politiques de régulation de mouvements vers l’Europe.
Laurence Bonvin a produit des photographies dans les communautés résidentielles sécurisées d’Istanbul qui agissent dans l’exposition comme une métaphore de l’ouverture/fermeture de l’Union européenne à la Turquie et de la position isolée de la Suisse en Europe.
Peter Spillmann en collaboration avec LABOR K3000/ TRANSIT MIGRATION présente une cartographie des politiques européennes de migration.
Christian Philipp Müller réactualise un de ses travaux pour l’exposition, A Taste for Money (2002-07), qui utilise le chocolat comme métaphore de l’Euro.
Hinrich Sachs imagine avec le graphiste URS LEHNI des titres d’exposition alternatifs à l’Europe en devenir.
Nika Spalinger étudie comment l’image de la Suisse est véhiculée à l’étranger et en Europe à travers sa politique culturelle et touristique.
Yves Mettler s’intéresse à l’urbanisme et à ses implications politiques à travers le phénomène global de lieux portant le nom de «Place de l’Europe» insérés artificiellement dans le tissu urbain.
Gianni Motti a filmé un concert joué par des policiers qui interprètent le célèbre morceau de Carlos Santana, Europa. Il ironise ainsi sur les stratégies de séduction des autorités afin de rendre plus humaines les idéologies sécuritaires.
Enfin le Roumain Dan Perjovschi, fil rouge des deux expositions, réalise des graffitis in situ sur sa vision des Suisses et de l’Europe.

Sun 09 Sep–28 Oct 2007

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.