Fernand Melgar

Vol spécial (Suisse, 2011, 103’)

Wed 26 Oct 2011
Grégoire Maret Quartet Alexandra Bachzetsis
Au centre de détention administrative de Frambois, des hommes sont emprisonnés dans l’attente d’un renvoi du territoire helvétique. Leur demande d’asile a échoué, ils sont sommés de repartir, pour certains après avoir passé plusieurs années en Suisse, travaillé, payé des impôts, fondé une famille. Si leur incarcération peut durer jusqu’à vingt-quatre mois, …

Au centre de détention administrative de Frambois, des hommes sont emprisonnés dans l’attente d’un renvoi du territoire helvétique. Leur demande d’asile a échoué, ils sont sommés de repartir, pour certains après avoir passé plusieurs années en Suisse, travaillé, payé des impôts, fondé une famille. Si leur incarcération peut durer jusqu’à vingt-quatre mois, l’annonce du renvoi intervient quant à elle sans crier gare, et sa mise à exécution imminente. Dans ce huis clos carcéral, la tension monte au fil des jours. D’un côté des gardiens pétris de valeurs humanistes, de l’autre des hommes en bout de course, vaincus par la peur et le stress. Se nouent alors des rapports d’amitié et de haine, de respect et de révolte jusqu‘à l’annonce de l’expulsion vécue comme un coup de poignard. Cette relation s’achève la plupart du temps dans la détresse et l’humiliation. Ceux qui refusent de partir seront menottés, ligotés et installés de force dans un avion. Dans cette situation extrême, le désespoir a un nom : vol spécial.

Fernand Melgar
Fernand Melgar vit et travaille à Lausanne. Il s’est illustré grâce à des documentaires comme Classe d’Accueil (1998) sur l’intégration de jeunes étrangers en Suisse, Remue-Ménage (2002)  où un père de famille se travestit et « J » (2003) qui aborde la question de l’antisémitisme pendant la mobilisation en Suisse. Fernand Melgar fait partie de Climage, une association pour un cinéma engagé, et a notamment présenté à Locarno La Vallée de la jeunesse (2005), fragments de cartographies, projet initié par Philippe Saire alliant vidéo, danse en paysage urbain. En 2005, il réalise Exit, le droit de mourir, traitant de l’assistance au suicide en Suisse, qui gagne l’année suivante le Prix du meilleur documentaire aux journées cinématographiques de Soleure. En 2008, son documentaire La Forteresse (2008) obtient le Pardo d’oro cineasti del presente à Locarno ainsi que de nombreuses distinctions.
2011 Vol spécial (documentaire) / 2008 La Forteresse (documentaire) / 2005 Exit, le droit de mourir (documentaire) / 2002 Remue-ménage (documentaire) / 1998 Classe d’accueil (documentaire)

Wed 26 Oct 2011

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.