Claudia Comte

Summer Villa Extension

Fri 03 May–02 Jun 2013
Uriel Orlow François Gremaud / 2b company
Claudia Comte (née à Lausanne en 1983, vit à Berlin) travaille à partir d’inspirations éclectiques et s’approprie librement différents champs de la création : le design, le théâtre, l’architecture d‘intérieur, la mode, les arts plastiques. Ces projets interrogent tous à leur manière les enjeux actuels de la sculpture et de la peinture, cinquante ans après la phrase …

Claudia Comte (née à Lausanne en 1983, vit à Berlin) travaille à partir d’inspirations éclectiques et s’approprie librement différents champs de la création : le design, le théâtre, l’architecture d‘intérieur, la mode, les arts plastiques. Ces projets interrogent tous à leur manière les enjeux actuels de la sculpture et de la peinture, cinquante ans après la phrase célèbre de Frank Stella « ce que vous voyez est ce que vous voyez ». Chez Claudia Comte, les métaphores et les références sont toujours entremêlées avec sérieux et rigueur, mais le clin d’œil, voire l’éclat de rire, ne sont jamais très loin. (Samuel Leuenberger)

Summer Villa Extension est une suite de l’installation présentée en 2012 à l’Aargauer Kunsthaus d’Aarau, que Claudia Comte réinterprète et développe spécialement pour le CCS. L’exposition présente plusieurs éléments importants de sa production actuelle : les panneaux de bois brûlés, les sculptures à la tronçonneuse et les peintures murales géométriques, auxquels s’ajoutent pour la première fois des sculptures colorées en matériaux synthétiques.

À l'occasion du vernissage, performance multimedia de l'artiste Do that voodoo that you do so well, 2e partie, en compagnie de Egon Elliut (DJ/Berlin) à 20h30. Cette performance est une recherche audio-visuelle basée sur les possibilités des formes primitives géométriques, avec une attention portée à leur déploiement dans l’espace et le temps.Cette première collaboration live s’inscrit dans la continuité des recherches de l’artiste sur sa vision d’un formalisme évoluant de façon modulaire. Avec rigueur et simplicité, images vidéo et bande-son électronique sont étroitement connectées et créent une tension palpable.

Avec le soutien du Canton de Vaud. En partenariat avec Le Quotidien de l'art, Les Inrockuptibles et Slash 

Fri 03 May–02 Jun 2013

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.