Catherine Ceresole

Other Music

Fri 18 Oct–08 Dec 2013
Carte blanche au Kilbi-Festival / Bad Bonn David Chipperfield au Centre Pompidou
Catherine Ceresole aime le rock. Avec son mari Nicolas, collectionneur passionné de vinyles, cette rolloise débarque à New York en 1979. Très vite, elle photographie des concerts, notamment ceux des débutants Sonic Youth. Elle offre ses tirages au guitariste Thurston Moore qui les apprécie et l’incite à continuer. Pendant douze ans, elle écume le CBGB, la Danceteria et d’autres lieux du rock et de l’expérimental, …

Catherine Ceresole aime le rock. Avec son mari Nicolas, collectionneur passionné de vinyles, cette rolloise débarque à New York en 1979. Très vite, elle photographie des concerts, notamment ceux des débutants Sonic Youth. Elle offre ses tirages au guitariste Thurston Moore qui les apprécie et l’incite à continuer. Pendant douze ans, elle écume le CBGB, la Danceteria et d’autres lieux du rock et de l’expérimental, et photographie ceux qui écrivent devant elle l’histoire de la musique : Nick Cave, Arto Lindsay, Iggy Pop, Suicide, Christian Marclay, Lydia Lunch, Beastie Boys et des dizaines d’autres. Depuis quelques années, plusieurs artistes romands, dont le pionnier Francis Baudevin, partagent avec elle une passion commune pour l’histoire du rock et cet art de la photographie en bord de scène. Après des présentations à Circuit à Lausanne et dans des lieux de concerts, le CCS organise sa première exposition personnelle en France.

Le livre Catherine Ceresole Beauty Lies in the Eye (Edition Patrick Frey) paraît au moment de l'exposition.

En partenariat avec Paris Photo et Radio Nova

Fri 18 Oct–08 Dec 2013

You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.