Max Frisch

La suisse en question?
Centre Culturel Suisse/ Presses universitaires de Strasbourg
1997
12 € / épuisé
ISBN: 2-86820-682-4

Textes réunis par Philippe Wellnitz, préface de Jean-Marie Valentin.
Max Frisch (1911-1991), auteur suisse de langue allemande, fait partie des grands classiques de la littérature d'après guerre. La Suisse avait échappé aux tourments de la Seconde Guerre Mondiale et avait servi de refuge aux plus grandes plumes allemandes fuyant le nazisme, dont Bertold Brecht et Thomas Mann. Riche de ce foisonnement intellectuel, mais aussi de ses propres traditions artistiques et littéraires, la Suisse en vint à tenir un rôle important dans les lettres allemandes après 1945. Ainsi l'oeuvre de Max Frish est-elle riche de plusieurs paradoxes : suisse par ses origines, elle fut néanmoins paradigmatique de la littérature de langue allemande dans son étendue - remettant en question les images convenues d'une Confédération Helvétique paisible, elle représenta cependant l'affirmation tangible d'une Heimat, d'une patrie intellectuelle et affective. Ce recueil rassemble les communications présentées lors d'un colloque Frisch au Centre Culturel Suisse de Paris.

Format: 24X16,5cm, 218 pages.

La Fondation Pro Helvetia soutient la culture suisse et favorise sa diffusion en Suisse et dans le monde

Centre culturel suisse Paris / 32-38, rue des Francs-Bourgeois / F-75003 Paris / +33 (0)1 42 71 44 50 / Contact