septembre-décembre 2007

du dimanche 11 novembre au dimanche 30 décembre 2007

Exposition

L'Europe en devenir
Partie II

RENAUD AUGUSTE-DORMEUIL (Paris) a conçu Ecriture nocturne, installation qui traite du rapport entre armée et société et de la politique de sécurité fondée sur les interventions militaires des grandes puissances.
ANETTA MONA CHISA (Prague) et LUCIA TKACOVA (Bratislava) qui travaillent collectivement, réactivent l’installation Private Collection et présentent une série de vidéos Dialects of Subjection qui déconstruisent de façon ironique les rapports de pouvoir, aussi bien dans la politique mondiale que dans le marché de l’art, en ridiculisant les acteurs masculins concernés.
NICOLETA ESINENCU (Chisinau), l’un des auteurs dramatiques les plus connus de la jeune génération de l’Europe de l’Est, met en scène sa nouvelle pièce-performance Mères sans chatte.
MARCELO EXPÓSITO (Barcelone) à la fois artiste et activiste interroge la globalisation et la perte de démocratie qui en résulte avec l’installation Entre sueños constituée de textes, de photos et de vidéos.
LAURA HORELLI (Berlin) projette dans le cinéma le documentaire Everything/Synchronization, une biographie des dissidents roumains Ana Blandiana et Marin Sorescu.
PRAVDOLIUB IVANOV (Sofia) qui a représenté la Bulgarie à la Biennale de Venise 2007 expose Transformation, installation faite de plaques de cuisson et de casseroles reliées entre elles. Une métaphore de la transformation des procédures identitaires bulgares qui touchent tous les pays dits émergents de l’ancien bloc des pays de l’Est.
DAN PERJOVSCHI (Bucarest) modifie et renouvelle les dessins qui reflètent l’actualité politique, sociale et culturelle qu’il avait conçus dans la première partie de l’exposition et qui traitent du processus de la réunification européenne.
PAVEL BRAILA (Chisinau) présente sa vidéo Eurolines Catering or Homesick Cuisine en relation avec le buffet moldave qu’il organise pendant le vernissage. Enfin, le commissaire RENÉ BLOCK (Berlin) dévoile le portfolio produit pour la Biennale de Cetinje (Monténégro) et qui inclut plus de trente artistes de Marina Abramovic à Jalal Toufic.

évenement lié >
Edito >

La Fondation Pro Helvetia soutient la culture suisse et favorise sa diffusion en Suisse et dans le monde

Centre culturel suisse Paris / 32-38, rue des Francs-Bourgeois / F-75003 Paris / +33 (0)1 42 71 44 50 / Contact